- Mouvement national des précaires de l'Éducation Nationale -

- Mouvement  national des  précaires de  l'Éducation Nationale -

- DÉFENDEZ-VOUS

  SE DÉFENDRE  

La décision d'Emmanuel Macron de rouvrir les établissements scolaires à compter du 11 mai apparaît d'autant plus contestable

1) Si l’Etat ne s’oblige pas à assurer le plus tôt possible la mise à disposition universelle et gratuite ne serait-ce que des masques, cela pourrait conduire, le cas échéant, à une faute grave, celle de la rupture d’égalité entre les citoyens de se protéger du risque. La question de la responsabilité morale et politique de nos dirigeants se posera, c’est sûr....

2) L'épidémiologiste de l'Institut Pasteur, Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, a donc communiqué au président de la République la primeur des résultats de l'étude qu'il a conduite sur le «cluster du nord de la France», alors la décision d'Emmanuel Macron de rouvrir les établissements scolaires à compter du 11 mai apparaît d'autant plus contestable, car elle ne fait aucun cas de ces résultats, pourtant solides. Cette étude, parue jeudi 23 avril, montre en effet que le virus a circulé très largement dans un lycée de Crépy-en-Valois, dans l'Oise. Parmi les personnes ayant fréquenté le lycée, le taux d’attaque est de 41%. Parmi les proches des lycéens, le taux d’attaque est de 11%.. A noter que l’échantillon de l’étude n’est pas représentatif de la population générale française. Il est lié à un cluster issu d’une région qui a été particulièrement touchée par l’épidémie de Covid-19. Mais cela donne une idée de comment cela se passen, c'est donc à prendre très au sérieux...

•• En savoit plus >>> 

 

Dans un lycée de l'Oise, le coronavirus a touché 41% des élèves et des professeurs

L'épidémiologiste de l'Institut Pasteur, Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, a-t-il communiqué au président de la République la primeur des résultats de l'étude qu'il a conduite sur le «cluster du nord de la France» ?

S'il l'a fait, alors la décision d'Emmanuel Macron de rouvrir les établissements scolaires à compter du 11 mai apparaît d'autant plus contestable, car elle ne fait aucun cas de ces résultats, pourtant solides.

Cette étude, parue jeudi 23 avril, montre en effet que le virus a circulé très largement dans un lycée de Crépy-en-Valois, dans l'Oise, et qu'il y a contaminé 41 % des élèves, des professeurs et des personnels non-enseignants.

•• En savoir plus >>>

smile Lettre de parent-e d’élève pour s’opposer au retour en classe de son ou ses enfant-s.

Proposition de lettre à l’attention des parents qui refusent le retour en classe de leur.s enfant.s dès le 11 mai 2020. À adapter, ou envoyer telle quelle, aux chef·fes d’établissement ou Circonscriptions (Inspections) de l’Éducation Nationale pour le 1 er degré (maternelle, élémentaire). Et pour en tenir informé le reste de la «chaîne de responsabilité», une copie peut également être transmise aux services académiques qui chapeautent l’école des enfants, comme au Ministère...

•• À voir ici >>>

 

LE DROIT DE RETRAIT C'EST OUI !

 

Nous soutenons les grèves qui se déclenchent actuellement pour défendre la santé des travailleurs et des travailleuses !

•• En savoir plus >>>

 

DROIT D'ALERTE DE RETRAIT C'EST QUOI ?

•• ALLEZ VOIR ICI >>>


 

 



08/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 817 autres membres